Charte jardinier

Une quinzaine de citoyens volontaires des communes de la Poueze, du Louroux Béconnais et de Vern d’Anjou, se sont réunis pour travailler sur une charte du jardin au naturel, en collaboration avec le CPIE Loire Anjou et l’EDENN, durant l’hiver 2014. La charte “Mon jardin au naturel, c’est possible” a été officiellement présentée le mercredi 29 avril au théâtre de La Pouëze. Depuis plusieurs autres communes ont adopté cette démarche. La charte est disponible en mairie ou sur le site de l’EDENN.

 

Quel que soit notre lieu d’habitation, nous sommes en relation directe avec un affluent de l’Erdre ou l’Erdre elle-même. Or, la qualité de ses eaux est classée comme « mauvaise » ! Car le bassin versant de l’Erdre est pollué par les pesticides.
La reconquête de la qualité de l’eau est un enjeu prioritaire notamment pour protéger les captages d’eau potable présents sur le territoire. L’Edenn met en place des outils de sensibilisation et d’actions s’adressant à tous les acteurs du territoire pour remédier à ce problème :

 

eau-0phyto-panneau-charte-250x150– Les collectivités s’engagent dans la charte « zéro phyto » : Les communes réussissent à diminuer de façon importante l’utilisation des pesticides.Jardinage au naturel ça coule de source

– Des actions spécifiques sont mises en place en direction du secteur agricole

– Les jardineries s’engagent dans la Charte « Jardiner au naturel ça coule de source » : Elles forment leurs vendeurs au jardinage au naturel et développent des gammes de produits alternatifs.

– Les habitants s’engagent au travers de la charte « Mon jardin au naturel, c’est possible ! »

 


Pourquoi jardiner sans pesticides

Pour un jardin équilibré

festin_de_conccinelle

Paillage, compostage, récupération d’eau de pluie, haies diversifiées, refuges à oiseaux… permettent de respecter les équilibres de la nature.

Pour un environnement préservé

En Pays de la Loire, les pesticides et principalement les herbicides sont régulièrement retrouvés dans les cours d’eau, parfois à des concentrations très élevées.

Pour votre santé et celle de vos proches

eau-0phyto-boitepesti-150x150Attention les pesticides ne sont pas sans danger : environ 1000 cas sont recensés chaque année par le centre Anti poison d’Angers pour les intoxications aux pesticides.

Pour anticiper la réglementation

En 2019, les particuliers ne pourront plus utiliser de produits phytosanitaires *, alors pourquoi ne pas commencer dès maintenant ?

*à l’exception de “produits de bio-contrôle, produits autorisés en agriculture biologique ou à faible risque, mesures de lutte contre les organismes nuisibles”

"Mon jardin au naturel, c’est possible !"

Logo-Charte-habitant2Mon jardin, c’est celui qui me ressemble, il fait partie de moi. Il y a autant de jardins différents qu’il y a de jardiniers et c’est bien là toute la richesse de notre « patrimoine ». Alors quelque soit la nature de mon jardin, en signant la charte « Mon jardin au naturel, c’est possible ! », je participe à la préservation de l’eau, des milieux aquatiques, de la biodiversité, et aussi … de ma santé,  celle de ma famille et de mes voisins.

De plus les techniques de jardinage au naturel sont efficaces, simples à mettre en oeuvre et respectent les équilibres de la nature.

Pour les communes du Louroux Béconnais, de la Poueze, de Vern d’Anjou, d’Angrie, la Cornuaille et Candé , un formulaire d’engagement en ligne est disponible ici.

Pour les communes de Nantes Métropole, une démarche similaire existe ici.

Pour les communes de Cap Atlantique, une charte est disponible ici.

Documentations

Vous trouverez ci-dessous divers documents pouvant vous aider à jardiner au naturel.